Vous êtes seul pour le temps des fêtes? Quelques suggestions pour y survive

Vous êtes seul pour le temps des fêtes? Quelques suggestions pour y survive

banner-1022122_1280

Vous êtes seul pour le temps des fêtes?

Voici quelques suggestions pour y survivre

Marie-Jo coach EFT

Vous êtes d’accord avec les publicités qui annoncent les fêtes de Noël et du Nouvel An comme étant un temps de réjouissances? Depuis mon tout jeune âge, cette petite partie de l’année n’a jamais été joyeuse pour moi… Sentiment d’abandon, de rejet, d’injustice reviennent en raison d’une famille déformée, de parenté argentée, de pauvreté, d’exclusion. Je ne suis pas la seule n’est-ce pas à avoir ces souvenirs que nous préférons ne pas laisser paraître?

Trop souvent, qui n’a pas vécu un deuil durant l’année? Départ de personnes significatives, séparation, divorce, décès, perte d’autonomie ou de santé, perte de travail, etc. Ce temps de l’année nous ramène à ces situations, au manque, au vide intérieur que nous causent ces évènements. En plus, les familles monoparentales doivent faire des pieds et des mains pour satisfaire la parenté, les enfants afin que tout ce petit monde soit content. Une planification des semaines à l’avance. Des heures de préparatifs! Ouffff! N’en remettez plus s.v.p.!

Je suis assise dans un charmant café. Devant moi, un arbre de Noël dont une employée vient de terminer la décoration. Et moi, je m’installe ici pour écrire un article sur le temps des fêtes. Belle synchronicité…

Depuis quelques années, je suis seule à Noël, au début par nécessité, mais par choix conscient par la suite. J’ai le goût de vous partager les façons que j’ai découvertes au fil des ans pour profiter au maximum de ce congé bien mérité, soit les deux dernières semaines de l’année!

Comme l’automne et le début de l’hiver sont des périodes difficiles pour la majorité des personnes, nous le savons tous, le congé du temps des fêtes est très apprécié et surtout bienvenu. Je dirais plus encore que les vacances estivales.

Pourquoi ne pas profiter de cette courte période pour pratiquer le cooccconning? Préparez votre congé. Gâtez-vous. Ne pensez à rien d’autre qu’à vous. Pourquoi pas? Si vous ne le faites pas, qui le fera?

Et même si vous êtes en couple ou avez une famille, existe-t-il une loi qui défend le fait de prendre des heures, demi-journées ou journées pour vous, pour prendre rendez-vous avec vous?

 Prenez vite connaissance de mes suggestions.

Faites des réserves de plats santé et de petites résolutions santé, par exemple boire de l’eau en abondance, prenez le temps de vous préparer des jus frais. Faites-le pendant votre congé et peut-être que vous aurez le goût de poursuivre en début d’année et le reste de l’année… Serez-vous la seule à ne pas avoir pris 10 kg au retour du congé?

-Mettez à l’horaire allégé de votre journée un temps pour vous oxygéner à l’extérieur, ne serait-ce que 15 minutes de marche rapide. Vous vous en porterez que mieux. Et la sieste vous attendra à votre retour, c’est garanti!

-Offrez-vous une ou des séances de massage pendant cette période afin de profiter de l’état de détente par la suite, contrairement au reste de l’année où vous devez retourner dans le tourbillon de la vie à la sortie du spa. Planifiez vos séances à l’avance dans les centres de santé ou spa qui seront ouverts pendant la période des fêtes.

-Profitez-en pour faire des 12 heures de sommeil. Même si vous ne dormez pas, ces moments à l’horizontale seront des plus bénéfiques pour recharger vos batteries. Et vous aurez assurément le goût d’adopter cette pratique au cours de l’année. Vraiment, à essayer!

-Quelques semaines avant le congé, faites provision de livres, revues, de films qui vous allument et gâtez-vous en profitant de ces loisirs que vous devez mettre la plupart du temps le reste de l’année. C’est le temps, profitez-en!

-Une journée légère n’est-elle pas la bienvenue? Oh que oui! Prendre un bain le matin et enfiler un pyjama pour le reste de la journée. Des vêtements mous toute une journée… Quoi de meilleur?

-Vivez le plus possible ces moments en pleine conscience, au présent, dans la gratitude d’être tout simplement…

Mais je dois vous avouer quelque chose… Je crois que cette année, mon temps des fêtes sera différent d’une certaine manière. Si la tendance se maintient, je devrais faire les belles actions citées précédemment, mais avec une personne qui m’accompagnera d’une charmante façon, car cette année, la Vie a mis sur ma route mon âme jumelle…

Et vous, personne seule pendant ce temps des fêtes, quels sont vos projets? Ai-je réussi à vous faire apprécier ce congé? Le transformerez-vous en temps de ressourcement, ici et maintenant? Serez-vous la personne qui entrera au travail energisée et pétillante?

Je crois bien que oui. Je vous le souhaite, et ce, amicalement !

Marie-Josée xxx

Présentation1