Votre enfant déteste les légumes? Voici comment le stimuler

Votre enfant déteste les légumes? Voici comment le stimuler

sophie - légumes

Votre enfant déteste les légumes? Voici comment le stimuler

Votre enfant lève le nez sur tous les légumes? Vous ne savez plus comment le nourrir sainement? Cet article décrira en premier lieu pourquoi un enfant doit être exposé aux aliments malgré le rejet de ceux-ci. Ensuite il traitera de l’influence du personnage favori et finalement de l’importance de l’implication du parent dans cette démarche.

L’exposition aux aliments

Une des meilleures façons d’influencer le comportement alimentaire d’un enfant est de ne jamais hésiter à présenter des aliments nouveaux, même si pour une période de temps indéterminé, l’aliment risque de se retrouver à la poubelle. L’enfant finit toujours par goûter l’aliment un jour ou l’autre.

Rendez les fruits et les légumes visuellement agréables en changeant leur forme ou en les cuisinant autrement. La manière dont les fruits et légumes, où les autres aliments sont présentés dans l’assiette influence tout particulièrement l’enfant à les goûter. Répéter souvent que les aliments en question ont un bon gout. Exemple : c’est délicieux, ces carottes sont sucrées.

Au printemps, faire un jardin dans la cour de la maison est aussi une merveilleuse façon d’exposer l’enfant aux fruits et légumes. Les enfants adorent planter les légumes, les regarder grandir et les arroser pendant l’été. Lorsque l’heure de la cueillette est arrivée, ils mangent les légumes qu’ils ont fait pousser eux-mêmes. Ils sont heureux, ils sont fiers d’eux. Le même principe s’applique en automne. Cueillir les pommes directement dans l’arbre et les citrouilles dans les champs est une très belle façon d’agir. Il faut montrer aux enfants où pousses les aliments et les exposer à ceux-ci.

Observation des personnages favoris

Quand j’étais petite, je détestais les épinards, mais après plusieurs épisodes de « Popeye le marin » qui devenait très fort en consommant des épinards, je n’ai pas pu faire autrement que d’y goûter car je voulais être aussi forte que lui. Aujourd’hui, je mange régulièrement des épinards. Les enfants sont influencés par les personnages des dessins animés qu’ils regardent à la télévision. Il ne faut jamais obliger un enfant à consommer un aliment, mais l’encourager. Lorsqu’il y goûte, utilisez le renforcement positif.

Observation des parents

Pour donner l’exemple, il est primordial que les parents aient une alimentation saine et mangent une grande variété d’aliments. Des parents qui ont leurs santés à cœur auront une influence certaine sur leur enfant. De plus, les enfants aiment apprendre. Inviter l’enfant à participer à la préparation du repas en lui permettant de mélanger les ingrédients d’une salade de légume par exemple. Cette approche influencera directement l’enfant à goûter. Il sera heureux de dire que c’est lui qui a préparé cette bonne salade.

Pour conclure, prendre le temps de manger en famille, de parler, de rire et de s’écouter est tout aussi important. Une famille unie, qui discute, rendra ce moment privilégié dans la journée de l’enfant. N’hésitez pas à vous bâtir une belle table, des beaux couverts, de belles couleurs, pour rendre le repas encore plus magique!

Sophie Beaulieu N.D. S.E.S.

Vous désirez en apprendre davantage sur notre collaboratrice ou la rejoindre, cliquer sur l’image ici-bas

Sophie Beaulieu