Mieux comprendre l'énergie de la colère

Mieux comprendre l’énergie de la colère

man-304250_1280

Mieux comprendre l’énergie de la colère

 

La colère, une émotion forrrrrmidable

En médecine traditionnelle chinoise, chaque saison est associée à une émotion. Pour la saison qui nous concerne aujourd’hui, le Printemps, il s’agit d’une belle émotion : la colère.

Oui, vous avez bien lu, j’ai écrit : « belle émotion ».

Imaginez que vous êtes en train de vous noyer dans une piscine. Comment qualifieriez-vous le coup de pied qui va vous permettre de sortir enfin la tête de l’eau ? Bon, d’accord, je change mon texte et j’écris : « une magnifique émotion : la colère ». C’est mieux comme ça ?! J

L’énergie du printemps

En énergétique chinoise, l’hiver est associé à l’eau, noire et profonde, et à la peur. L’énergie yang du printemps, associée à la colère, permet de sortir de cette peur… pour aller vers la joie (l’été). C’est cette énergie phénoménale qui permet aux plantes de sortir de l’hibernation, aux pousses des bulbes de traverser plusieurs centimètres de terre pour nous offrir leurs belles couleurs, à la sève des arbres de faire éclore des feuilles à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Heureusement qu’elle existe, non ?!

Alors, pensez-y la prochaine fois que vous vous mettrez en colère ! Voyez de quelle piscine -peur – vous vous sortez, grâce à ce coup de pied salvateur. Et remerciez-vous !

Le regard de la société

La colère est mal vue dans notre société. Souvent, on nous a appris à la contenir, dès l’enfance. Et, à votre avis, elle fait quoi quand elle est contenue à l’intérieur ? Elle bout ! Et, à un moment, souvent quand on s’y attend le moins, elle explose !

Alors, entendons-nous bien, ami lecteur, je ne te conseille pas d’aller casser la figure au moindre gars qui ne te laisse pas la priorité. Mais, juste, de regarder ta colère passer, de la reconnaître, de taper du pied par terre, de crier un bon coup (mais sans crier sur personne) si ça te fait du bien. Un truc qui marche très bien aussi : une main sur le front, une main derrière la tête et tu respires pendant quelques minutes.

La colère est une émotion d’une rare puissance. Il n’y a que la joie pour la surpasser dans ce domaine. C’est vraiment dommage de garder toute cette énergie contenue en soi, ou de la déverser avec violence vers les autres, alors qu’on pourrait la mettre avec beaucoup de bénéfice au service de notre créativité. Car c’est bien à cela qu’elle sert, regardez la nature !

Aurélie Bonetti

http://aureliebonetti.com/

 

Pour en apprendre davantage sur Aurélie ou pour la rejoindre, cliquer sur l’image ici-bas

aurélie