Avoir le droit

Avoir le droit

 

parfum

 Avoir le droit

J’ai le droit de vivre

J’ai le droit de dire

J’ai le droit d’écrire tout ce qui m’inspire, tout ce que Tu m’inspires.

La création est une respiration. L’inspiration en est l’essence, l’expiration la manifestation.

Je ressens et j’écris. J’inspire et j’exprime. Je ressens et je dis.

J’ai le droit de dire ma vérité inspirée, n’en déplaise à ceux qui se retrouvent alors confronter à leur manque d’authenticité.

J’ai le droit de dire quand je perçois que derrière les mots annoncés, une autre vérité se fait sentir mais reste coincée.

J’ai le droit de l’écrire pour éclairer d’autres êtres clairvoyants et hypersensibles qui seront tôt ou tard confrontés à cette réalité si ce n’est déjà fait.

La vibration d’authenticité que vous incarnez perce le voile des apparences et des non-dits de ceux que vous côtoyez.

Que vous le vouliez ou non c’est une question de vibration.

Dans un temps, certains viendront vous chercher pour les hisser vers la révélation de leur propre vérité afin de recréer une vie plus alignée.

Certains de ceux-là seront parmi les premiers à vous critiquer quand ils auront atteint leur palier.

N’ayez crainte de vous voir rejeter, la personne que vous êtes n’est pas en cause dans ces configurations qui peuvent vous déstabiliser. Continuez.

C’est l’exigence de Vérité qui fait grincer.

N’attachez guère plus de crédit aux louanges ou aux mépris, votre cœur est déjà plein de ce que vous venez partager à l’infini.

Loué ou critiqué, on n’empêche pas le soleil de briller.

Recherchée ou évitée, on n’empêche pas la vérité de circuler.

Allez en paix, vous avez le droit d’être vrais.

Ce n’est pas d’une divine allégation dont vous avez besoin, mais d’une simple autorisation de vous à vous pour diffuser votre parfum.

La rose ne se demande pas si elle a le droit d’être rose et de piquer parfois.

Elle est de cette espèce et c’est parfait ainsi.

 

Si vous lisez ceci c’est que l’espèce à laquelle vous appartenez est venue diffuser dans le monde le parfum de la Vérité.

Alors soyez.

Par Alice Debernard

Alice Debernard